C'est quoi
illimité
vertical?

Toutes les opérations de ski héliporté garantissent un certain nombre de mètres verticaux. Chez Great Canadian, nous offrons une bonne quantité de vertical (p.ex. 30,500 m/100,000pi pour un séjour d'une semaine).

Plus

Bienvenue au
Great canadian
heliski Blogue

Un été d'héli!

Affiché par & classé dans sans catégorie.

Du combat des feux de forêts au déplacement des animaux, la flotte d'hélicoptères Écureuils de Silverking qui nous fournit le vertical illimité en hiver restent occupés en été. Que font-ils ? Nous l'apprenons du propriétaire de Silverking, Ryan Hinds. Voici le détail des trois activités ces machines entreprennent avec doigté:
Gérance de feux de forêts
En combat de feux de forêt, pilote / hélicoptère travaillent de plusieurs façons. Ils peuvent transporter les équipes de pompiers, cartographier les dimensions du feu et ses déplacements, aroser d'eau. Arroser demande une habileté pour mettre l'eau sur un endroit prédéterminé de l'incendie. Si l'arrosage n'est pas optimal, l'incendie peut facilement se propager. Le vent et la température sont des facteurs importants que le pilote doit surveiller pour s'assurer que l'hélicoptère puisse être efficace.
Déplacement des ours grizzly
Les Grizzly peuvent être un soucis pour les sites de travail isolés, etc. Les ours( s) sont tranquillisés et transportés par hélicoptère dans une zone isolée aussi loin que possible des activités humaines. Normalement, c'est fait en transportant l'ours dans un filet sous l'hélicoptère, mais quelquefois l'ours est transporté dans l'hélicoptère. Ceci permet de voler plus vite et loin pour déménager l'ours. Cependant, dans certains cas, l'ours retournera en peu de temps. J'ai eu un grizzly commencer à se réveiller plus tôt que prévu sur la banquette arrière. C'est lent, donc pas trop inquiétant. On atterrit tout simplement et le laisse aller plus tôt que prévu.
Opérations minières
Nous faisons aussi beaucoup d'explorations minérales en recherche d'or et de cuivre. Nous transportons des foreuses à pointe de diamant dans des endroits montagneux divers. Une fois les forets sur place, nous appuyons le forage en apportant de l'essence, les travailleurs et autres provisions au site.

Musique dans les montagnes

Affiché par & classé dans sans catégorie.

Les monts prennent vie avec le son de la musique, surtout quand notre guide “Super Sue” est conductrice.

Cette semaine à Golden, Colombie-Britannique, Sue a conduit l'orchestre Purcell Mountain lors de son concert de son 10ème anniversaire, “Wonderful To Wild”. L'orchestre a couvert de tout de la Guerre des étoiles, Le son de la musique, ou Led Zeppelin, complet avec costumes de Darth Vader au hippie.

“Quand j'étais fillette j'ai toujours voulu être comme Fräulein Maria dans Le son de la musique et être entourée de musique dans les montagnes.” explique Sue à l'audience, “Maintenant, je fais exactement cela!”

Bravo Sue et félicitation pour le 10ème anniversaire de l'orchestre Purcell Mountain.

 

The force is strong with our Sue.

Sue a la force avec elle.

Dans son élément.

Terminant avec du Rock and Roll.

Salutations… ou le signe de paix va bien aussi!

Le meilleur de deux mondes

Affiché par & classé dans sans catégorie.

C'est dur d'imaginer un emploi avec de meilleurs bénéfices que l'héli-ski, mais notre extraordinaire Marion à l'accueil s'est aménagée le meilleur de deux mondes. Dirigeant un commerce de planche à rame dans sa patrie en France n'est pas tout à fait comme skier la poudreuse chez Great Canadian, mais c'est une question d'équilibre, surtout sur une planche à rame. Elle a pris le temps de nous informer de son été:

Parle nous de ton commerce et ce que tu fais cet été.

C'est notre troisième saison de planche à rame dans une des plus belles anse dans la région de “Vermilion”, Nord de Catalonie, à la frontière espagnole. L'anse s'appelle “Paulilles”, trois plages mignonnes sur la mer Méditérranée, situés entre Port Vendres & Banyuls. Puisque c'est un commerce nouveau et que nous nous sommes lancés en un clin d'oeil, nous sommes encore à nous organiser. Nous apprenons beaucoup. C'est très stimulant même s'il y a tant à faire et à penser. C'est beaucoup plus intéressant de voir les gens s'amuser & comme des enfants!

C'était comment d'aller du héli-ski à la planche à rame en France?

Je m'habitue de passer du ski à la planche à rame, j'aime les deux. Mais honnêtement, venant des montagnes, je préfère le ski… Et maintenant que j'ai fait du héli-ski, je crois que c'est encore plus fort! Travailler pour une compagnie et travailler pour soi est différent. Pas sûre de pouvoir vraiment comparer… C'est moins de tension, et du plaisir aisé de travailler pour une compagnie d'héli-ski comparé à une petite entreprise en croissance. Mais il y a plus de défis, et plus de travail, diriger Paradis de la rame.

Qu'est-ce qui vous manque le plus de l'auberge du mont Heather?

Mes nouveaux amis me manquent le plus…une bonne équipe! Je peux remplir plusieurs postes, ma priorité est l'équipe, les gens avec qui je travaille qui rendent la place plaisante, fabuleuse ou pas. Avant de commencer, je me demandais
que penser de la clientèle aux grandes attentes, et maintenant je peux dire que j'ai bien aimé rencontrer des gens de partout au monde qui partagent la même passion du ski. Ça me manque aussi.

Tes amis en France pensent quoi de ton travail chez Great Canadian?

Hahaha, quelques-uns en sont un peu jaloux, d'autres m'appuient ou sont impressionnés. Mais la meilleure réaction était de mon compagnon qui veut vraiment venir travailler au Canada et devenir guide de ski. Ah bien, tous les amis pensent que j'ai été bien chanceuse, ce qui est bien vrai.

Qu'est-ce qui t'excite le plus de la prochaine saison?

L'héli-ski encore! Mais quand même, c'est l'équipe qui rend le tout valable. En tout cas, je garde mes doigts croisés pour une saison d'héli-ski fabuleuse, avec une tonne de poudreuse pour tous!!!