Pourquoi venir en
petits groupes
Ski Héliporté?

Vous aller AIMER skier en petits groupes! La nouvelle vague héli-ski est de skier en hélicos rapides, et agiles en petits groupes plus intimes. Essayer petit, c'est l'adopter!

Plus

Blogue & Média

Le meilleur de deux mondes

Affiché par & classé dans sans catégorie.

C'est dur d'imaginer un emploi avec de meilleurs bénéfices que l'héli-ski, mais notre extraordinaire Marion à l'accueil s'est aménagée le meilleur de deux mondes. Dirigeant un commerce de planche à rame dans sa patrie en France n'est pas tout à fait comme skier la poudreuse chez Great Canadian, mais c'est une question d'équilibre, surtout sur une planche à rame. Elle a pris le temps de nous informer de son été:

Parle nous de ton commerce et ce que tu fais cet été.

C'est notre troisième saison de planche à rame dans une des plus belles anse dans la région de “Vermilion”, Nord de Catalonie, à la frontière espagnole. L'anse s'appelle “Paulilles”, trois plages mignonnes sur la mer Méditérranée, situés entre Port Vendres & Banyuls. Puisque c'est un commerce nouveau et que nous nous sommes lancés en un clin d'oeil, nous sommes encore à nous organiser. Nous apprenons beaucoup. C'est très stimulant même s'il y a tant à faire et à penser. C'est beaucoup plus intéressant de voir les gens s'amuser & comme des enfants!

C'était comment d'aller du héli-ski à la planche à rame en France?

Je m'habitue de passer du ski à la planche à rame, j'aime les deux. Mais honnêtement, venant des montagnes, je préfère le ski… Et maintenant que j'ai fait du héli-ski, je crois que c'est encore plus fort! Travailler pour une compagnie et travailler pour soi est différent. Pas sûre de pouvoir vraiment comparer… C'est moins de tension, et du plaisir aisé de travailler pour une compagnie d'héli-ski comparé à une petite entreprise en croissance. Mais il y a plus de défis, et plus de travail, diriger Paradis de la rame.

Qu'est-ce qui vous manque le plus de l'auberge du mont Heather?

Mes nouveaux amis me manquent le plus…une bonne équipe! Je peux remplir plusieurs postes, ma priorité est l'équipe, les gens avec qui je travaille qui rendent la place plaisante, fabuleuse ou pas. Avant de commencer, je me demandais
que penser de la clientèle aux grandes attentes, et maintenant je peux dire que j'ai bien aimé rencontrer des gens de partout au monde qui partagent la même passion du ski. Ça me manque aussi.

Tes amis en France pensent quoi de ton travail chez Great Canadian?

Hahaha, quelques-uns en sont un peu jaloux, d'autres m'appuient ou sont impressionnés. Mais la meilleure réaction était de mon compagnon qui veut vraiment venir travailler au Canada et devenir guide de ski. Ah bien, tous les amis pensent que j'ai été bien chanceuse, ce qui est bien vrai.

Qu'est-ce qui t'excite le plus de la prochaine saison?

L'héli-ski encore! Mais quand même, c'est l'équipe qui rend le tout valable. En tout cas, je garde mes doigts croisés pour une saison d'héli-ski fabuleuse, avec une tonne de poudreuse pour tous!!!